mercredi 24 juin 2015

Petit poème de l'addiction




La tête embrumée
Par bien trop de pensés
Comme à  l'accoutumé
A une différence près

Plus aucune fumée
N'est venue embrouiller
Cet état de penser
Et ma plume à crié



Je retrouve la joie
Celle d'écrire, d'être là
D'être à nouveau moi
Sans limite, hors la loi

Mais enfin je suis libre
Libre de m'en aller
Je veux une vie qui vibre
Plus une vie enfumée

Libéré de l'addiction
J'y crois vraiment à fond
J'ai perdu mes vieux repères
Mais plus jamais ne me perd


Jared